Situation: Rue Drootbeek, 1020 Bruxelles, Belgique
Année: 2004
Surface: 188m²
Les deux bâtiments de ces anciens entrepôts de lampes s’articulent le long d’une ruelle, lieu de rencontre de tous les occupants (réalisés par le bureau d’architecture Corbisier). Dans ce complexe, un jeune couple opte pour le plaisir de l’espace et de la lumière en choisissant un lieu le contact avec la rue, tel un bel étage bruxellois.
Une géométrie composée d’éléments identifiables organise le lieu pour tantôt ouvrir et dilater l’espace, tantôt l’intimiser et le réduire à l’essentiel, tandis que le soleil traverse les espaces de vie au rythme de la journée.
Pour conserver le caractère industriel du lieu, les structures métalliques d’origine sont maintenues et mises en valeurs par un dispositif lumineux. Le plafond, resté brut, est continu: aucune cloison ne l’atteint. Cette lisibilité continue répond à un espace volontairement très ouvert dans lequel la géométrie induit un cheminement naturel. De légères différences de niveaux distinguent les espaces de vie: cuisine, salle-à-manger, salon et bureau sont ainsi réunis, mais appropriable individuellement.