Année: 2002
Organisation: Librairie Quartiers Latins
Exposition de maquettes d'architecture réalisées par les étudiants de l’.I.S.A.C.F.- La Cambre, Unité 11

« I1 me semble que la cabane est un point de rencontre privilégié entre l'art et la nature: elle nous renvoie aux origines de l'art et de la civilisation, évoque le développement de l'espèce tout comme celui de l'individu. [...] L'expérience de la cabane est en fait une expérience de la nature: une façon d’être non pas à l'abri du monde mais hors de soi. La cabane, en effet, n'enferme ni ne protège celui qui l'habite; au contraire, elle l'expose à lui-même et à la nature conçue comme extériorité. »
Gilles A. TIBERGHIEN, Nature, Art, Paysage, Actes Sud / ENSP, 2001.

« Les maquettes présentées dans le cadre de cette exposition ont été réalisées lors des premiers travaux effectues en première année de candidature à l'lnstitut d'architecture de La Cambre.
Il nous a en effet semblé nécessaire, si on ne veut pas confondre l'enseignement de l'architecture avec une reproduction des stéréotypes véhiculés par une pratique contemporaine trop souvent conditionnée par des conventions et des logiques de marche, de remonter aux sources et de confronter ainsi les étudiants avec une réflexion plus large qui soit effectivement libérée des contraintes d'un « apprentissage » au sens étroit du terme.
L'analyse d'architectures dites «primitives », quelles que soient l'origine et le temps dans lesquels elles ont été produites, permet une découverte de la richesse quasi-infinie des moyens et des formes de l'architecture et des cultures qui les ont engendrées.
La sélection des maquettes présentées ici concerne trois exercices abordés dans trois années différentes : la reconstitution d'habitats dits « primitifs », préhistoriques, historiques ou contemporains; la reconstitution de la cabane de Charles Henry Thoreau, écrivain américain, lors de sa retraite dans les bois, en plein essor de la société industrielle américaine au XIXème siècle et, enfin, la conception de cabanes contemporaines, par les étudiants eux-mêmes, à partir de matériaux de récupération. »
Jean-Paul POUCHOUS, architecte et urbaniste, responsable de l'enseignement du « Projet d'architecture »,
Unité 11 à l'LS.A.C.F.- La Cambre.